FILM PEDAGOGIQUE – REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0

Notre recommandation

 

L’OPCA Transport et Services nous a confié la réalisation de son film de présentation des enjeux clé de la réforme de la formation professionnelle.

3 minutes chrono pour comprendre les 10 mesures clés de la réforme de la formation professionnelle

La réforme a pour objectif…

  • de faciliter l’accès à la formation professionnelle à chaque actif
  • Protéger les plus vulnérables
  • Investir massivement dans les compétences

Avec la réforme, le plan de formation disparaît au profit du plan de développement des compétences ;

La définition de l’action de formation est élargie. Finis, l’obligation de programme et la présence d’un formateur, place aux objectifs professionnels en termes de compétences et au processus pédagogique organisant les apprentissages.

La loi confirme l’obligation de réaliser des entretiens professionnels mais leur périodicité peut être modifiée par accord d’entreprise ou à défaut de branche.

Elle instaure l’obligation de réalisation par chaque salarié d’au moins une formation non obligatoire tous les 6 ans

Le compte personnel de formation sera monétarisé, fini les heures. Désormais chaque actif disposera sur son compte de 500€ par an pour se former et 800€ par an pour les moins qualifiés

Une application digitale disponible à l’automne 2019 donnera un accès simple et égal à la formation à tous les actifs avec son CPF sans intermédiaire

Le CPF de transition permettra de changer de métier ou de profession dans le cadre d’un projet de transition professionnelle tout en bénéficiant d’un congé spécifique pendant le temps de formation

Pour tous ceux qui le souhaitent, ils pourront être accompagnés d’un conseil en évolution professionnelle gratuit.  Les droits au chômage seront ouverts pour les démissionnaires qui ont un projet professionnel

La loi renforce l’attractivité de l’apprentissage pour le développer massivement à tous les niveaux de qualification.

Tous les jeunes jusqu’à 30 ans auront la possibilité d’entrer tout au long de l’année en apprentissage

Pour les entreprises de moins de 250 salariés qui forment des jeunes en CAP ou en Bac pro, une aide unique sera créée pour plus de lisibilité. Et les entreprises auront la possibilité de créer un CFA.

La création d’un nouveau dispositif de reconversion ou de promotion par l’alternance (Pro-A) permettra aux salariés les moins qualifiés, tout en gardant leur contrat de travail et leur rémunération, d’accéder à une formation qualifiante en alternance, soit pour une promotion interne, soit pour une reconversion

Tous les salariés qui travaillent à mi-temps ou plus, bénéficieront des mêmes droits que les salariés à temps plein

Pour développer les compétences et l’accès à l’emploi durable des personnes handicapées le périmètre de l’obligation d’emploi sera désormais apprécié au niveau de l’entreprise

Une contribution unique versée à l’Urssaf à partir de 2021 permettra de financer les dispositifs de formation

Les Opca seront agréés au 1er avril 2019 en tant qu’opérateurs de compétences avec des nouvelles missions auprès des entreprises, des actifs et des branches professionnelles

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0

Dernières réalisations :