Les outils pédagogiques que vous devez connaître : définir vos objectifs

Share on Facebook4Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0

Il existe une multitude d’outils pédagogiques.qui ont tous une finalité commune : la transmission de connaissances, de capacités et d’attitudes.

Nous vous présenterons au cours de plusieurs chapitres les outils et méthodes que nous considérons essentiels. Notre approche ne vise pas à faire de vous des exégètes, mais vous permettra de comprendre un peu mieux les arcanes de la communication pédagogique.

Pourquoi et comment définir ses objectifs ?

homme_la_manane_agence de communication pedagogique crossmediaImaginez une personne qui excelle en tir à l’arc et placez-le/la dans une salle totalement vide. Fournissez-lui un arc, des flèches, et demandez-lui de bien viser. Mais voilà : « Viser quoi ?». Avant de pouvoir engager une méthode pédagogique, il convient de savoir définir ses objectifs de communication pédagogique.

Les objectifs nous permettent de déterminer la finalité de notre communication, les informations essentielles à transmettre, les critères de validation de la transmission des savoirs, et les types d’outils ou de supports les plus adaptés.

Pour se faire, la taxonomie de Bloom peut être un bon point de départ. Ce terme (que nous vous recommandons de retenir pour le sortir dans les dîners, ça fait toujours chic) cache une hiérarchie d’information qui permet de définir le niveau d’acquisition et de maîtrise des savoirs (savoir, savoir-faire, savoir-être).

Cette hiérarchie d’information est composée de 6 niveaux permettant de formuler les objectifs d’apprentissage avec des verbes d’action, en précisant plus ou moins les conditions de réalisation. Cette formulation permet d’identifier les critères d’efficacité pédagogiques qui valideront la transmission des savoirs. On énonce ainsi ce qui est nécessaire pour valider la transmission du savoir ou du message.

Les niveaux

taxonomie_de_Bloom_la_manane_agence de communication pedagogique crossmedia
NIVEAU 1 – Connaître / reconnaître : Récupérer l’information
verbes fréquemment utilisés pour définir les objectifs : Lister, nommer, mémoriser, répéter, distinguer, identifier, définir, réciter, citer, faire correspondre, décrire, formuler, étiqueter, écrire, énumérer, souligner, reproduire.

NIVEAU 2 – Comprendre : Traiter l’information
verbes fréquemment utilisés pour définir les objectifs : classifier, interpréter, décrire, discuter, expliquer, exprimer, identifier, indiquer, situer, reconnaître, rapporter, reformuler, illustrer, réviser, choisir, traduire, démontrer, interpréter,

NIVEAU 3 – Appliquer : Mobiliser les connaissances et les stratégies dans une situation particulière
verbes fréquemment utilisés pour définir les objectifs : appliquer, choisir, employer, opérer, pratiquer, planifier, schématiser, résoudre, utiliser, écrire.

NIVEAU 4 – Analyser : Identifier les composantes d’un tout
verbes fréquemment utilisés pour définir les objectifs : analyser, estimer, calculer, catégoriser, comparer, contraster, critiquer, différencier, discriminer, distinguer, examiner, expérimenter, questionner, tester, cerner.

NIVEAU 5 – Evaluer : estimer en appliquant des critères
verbes fréquemment utilisés pour définir les objectifs : arranger, argumenter, évaluer, rattacher, choisir, comparer, justifier, estimer, juger, prédire, chiffrer, élaguer, sélectionner, supporter.

NIVEAU 6 – Synthétiser : Concevoir une méthode, une idée, un produit original
verbes fréquemment utilisés pour définir les objectifs : arranger, assembler, collecter, composer, construire, créer, concevoir, développer, formuler, gérer, organiser, planifier, préparer, proposer, installer, écrire.

Il est important de comprendre que pour être considéré « compétent » pour un niveau hiérarchique, il convient de maîtriser les niveaux inférieurs. Ainsi COMPRENDRE nécessite CONNAÎTRE, APPLIQUER nécessite COMPRENDRE ; et ainsi de suite.

Afin de faciliter la compréhension de cet outil, nous vous proposons désormais d’illustrer l’utilisation de la taxonomie de Bloom au travers d’un cas pratique.

Mise en application

Cas_pratique_la_manane_agence de communication pedagogique crossmedia

Une association visant à préserver la faune et la flore d’une zone protégée souhaite valoriser son activité auprès d’un public de collégiens.

Nous avons donc deux acteurs en présence : l’association qui souhaite transmettre de l’information, et le public apprenant qui va le recevoir (et c’est le but de cette intervention : le retenir et y adhérer).

Quelles informations devront être retenues, et quels objectifs seront définis pour valider la bonne transmission des savoirs et mettre en place une méthode pédagogique ?

Voici, pour exemple, ce que nous pourrions attendre du public apprenant pour valider chaque niveau d’apprentissage :

CONNAÎTRE/RECONNAÎTRE

  • Définir ce qu’est un écosystème
  • Définir l’écosystème concerné
  • Nommer les espèces majeures qui constituent l’écosystème (faune et flore)
  • Mémoriser les mauvaises conduites
  • Identifier les bonnes et mauvaises conduites
  • Faire correspondre les mauvaises conduites aux dégâts écologiques
  • Mémoriser les conséquences de mauvaises conduites

COMPRENDRE

  • Décrire avec ses mots ce qu’est une mauvaise conduite
  • Discuter de l’impact des mauvaises conduites sur l’écosystème
  • Expliquer en quoi les bonnes conduites sont bénéfiques

APPLIQUER

  • Planifier une opération de nettoyage en pleine nature
  • Pratiquer une collecte de déchets
  • Appliquer le tri des déchets en milieu scolaire et à son domicile

…Et ainsi de suite pour les niveaux hiérarchiques de la taxonomie.

Il conviendra alors de scénariser la communication pédagogique pour répondre à ces objectifs.

Vous savez désormais clairement énoncer vos objectifs, nous pourrons donc dans notre prochain chapitre passer aux choses sérieuses avec la première méthode pédagogique.

Références

Share on Facebook4Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0

Dernières réalisations :