REPORTAGES ET HISTORANIMS – PARCOURS AVENIR PROPRETE

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0

METIERS : conseil en pedagogie – INGENIERIE PEDAGOGIQUE – VIDEO – ANIMATION
PUBLIC : COLLEGES – LYCEES – ENSEIGNANTS
CLIENT : FEDERATION DES ENTREPRISES DE PROPRETE

Notre recommandation

Dans le cadre PARCOURS AVENIR PROPRETE, nous avons souhaité offrir une expérience interactive très riche aux apprenants, leur permettant d’explorer les multiples aspects de l’hygiène et de la propreté, l’objectif final étant la découverte des métiers.  Pour cela, nous avons crée différents types de ressources afin d’enrichir les 9 MOOC de la plateforme e-learning:  animations 3D, reportages, films métiers, témoignages, diaporamas animés, vidéos enrichies, quiz multimédia, QCM, learning game, exercices et bilans de séance.

Reportage : comprendre l’entreprise de proprete

Une entreprise de propreté, c’est quoi, c’est qui, comment ça marche ?

Comme toutes les entreprises, une entreprise de propreté est composée de différents départements. Depuis l’exploitation, la vente de prestations, les ressources humaines, la comptabilité, lemarketing, et le management, ce film propose le tour d’horizon d’une entreprise de propreté.

Reportage : innovation et developpement durable

Qu’il s’agisse de machines ou d’équipements, l’innovation dans le secteur de la propreté fait appel aux technologies de pointe et s’oriente résolument vers le développement durable.

Expliquer le thème du développement durable à des élèves de collège ou de lycée n’implique pas donc forcement l’académisme. C’est pourquoi nous avons souhaité présenter le thème sous l’angle de l’innovation du secteur au service du Développement durable. Chef d’entreprise, responsable R&D, et représentants du secteur témoignent d’actions mise en oeuvre, preuve à l’appui. Le film se termine sur les formations proposées par le secteur qui permettront aux futurs cadres de coller au plus près des problématiques du Développement durable.

création d’HISTORAMA animés

Afin de retracer l’histoire de la propreté à travers les âges et les cultures, nous avons réalisé une série d’historama à partir d’images d’archives.

La propreté au coeur de la vie humaine – Introduction 

Dans toutes les civilisations et toutes les cultures, la notion de propreté a toujours revêtu un caractère essentiel. Ce besoin universel est intimement lié à l’eau, une ressource vitale pour l’être humain. L’eau source de propreté participe au développement de l’hygiène et du bien-être avec les bains collectifs comme les thermes…, les hammams…ou les sento. L’eau, symbole de purification associe également la propreté à la plupart des grandes religions : baptême chez les chrétiens….ablutions chez les musulmans… bain rituel (mikveh) dans le judaïsme … ou immersion dans le Gange pour les hindouistes.  Au fil du temps, l’hygiène et la propreté ont évolué avec les sociétés et l’avancée des connaissances pour devenir une préoccupation majeure.

La propreté au coeur de la vie humaine – L’Antiquité

Bains à température variable, massages, crèmes parfumées et rince-doigts : l’hygiène des Grecs et des Romains avait un sens purificateur mais évoquait aussi la volupté. Attentifs aux soins corporels, les Romains passaient beaucoup de temps à se baigner dans les thermes collectifs, lieux de mixité sociale. Ces bains étaient pris sous les bons auspices de la Déesse Hygie, protectrice de la santé, à qui nous devons le mot actuel “hygiène”.

La propreté au coeur de la vie humaine – Le Moyen âge

Au Moyen-Âge, contrairement aux idées reçues, l’hygiène corporelle est très présente, surtout dans les villes. On se parfume, on se coiffe, on va chez le blanchisseur et on se nettoie « aux étuves », les bains publics qui sont mixtes.
Apparus sous les romains, le pot de chambre et les latrines font désormais partie du quotidien. Mais si l’on est propre sur soi, on jette tout à la rue : les excréments, les eaux de vaisselles… et tout se mélange et nage dans les rigoles au centre des rues !

La propreté au coeur de la vie humaine – La Renaissance

A partir de la Renaissance, l’eau fait peur parce qu’on croit qu’elle pénètre dans le corps par les pores de la peau et transmet les maladies comme la peste qui fait des ravages à cette époque.
Persuadés que la crasse forme une bonne couche de protection, les gens pratiquent désormais la « Toilette sèche » : cette toilette qui ne concerne que les parties visibles du corps est réalisée avec un linge propre et sec (surtout pas d’eau) que l’on frotte sur la peau.

La propreté au coeur de la vie humaine – Louis XIV

Si Versailles est aujourd’hui un symbole de luxe et de beauté, à l’époque de Louis XIV, dans les cours et les corridors du château, on pouvait également trouver de l’urine et des matières fécales ! Il arrivait même qu’elles soient directement jetées par les fenêtres, éclaboussant les invités qui se présentaient ! L’époque des Lumières ne débutait pas vraiment dans la propreté !

La propreté au coeur de la vie humaine – La période Louis Pasteur

Saviez-vous que Louis Pasteur a été à l’origine de découvertes essentielles pour l’hygiène et la santé ?
Au 19° siècle, Louis Pasteur découvre les bactéries et met en évidence leur rôle dans les infections comme la peste, le choléra ou le typhus. Le lien entre l’hygiène et la santé est enfin établi et la médecine recommande maintenant de se laver les mains et de faire une toilette quotidienne à l’eau et au savon.
Avant cette découverte, les contaminations par le biais des mains et des instruments de travail du personnel médical étaient responsables de nombreuses morts. De grands progrès ont été réalisés mais aujourd’hui encore, les infections nosocomiales touchent près d’une personne sur 20 soit près de 4000 décès par an

La propreté au coeur de la vie humaine – De 1914 à 1918

C’est à l’occasion des conflits du XXeme siècle que les Etats ont pris conscience de la nécessité de coopérer pour éradiquer les infections microbiennes.
“ ces ennemis invisibles “ sont plus redoutables que le choc des armées. En clair, les maladies infectieuses tuent plus que les combats. Pendant cette période, l’Institut Pasteur met au point de nombreux vaccins. Mais la mondialisation du conflit et la circulation des soldats, des prisonniers ou des réfugiés accélèrent la propagation des épidémies comme la typhoïde, le choléra ou la “ grippe espagnole “. Pour renforcer la lutte contre ces maladies infectieuses, les états décident de coopérer. En 1907, ils créent à Paris l’Office international d’hygiène publique qui deviendra l’OMS (Organisation mondiale de la santé) en 1946.

La propreté au coeur de la vie humaine – du XXI à nos jours – 

Aujourd’hui, la propreté est indispensable pour nos sociétés modernes. Avec le progrès, nos exigences en matière de sécurité sanitaire, de sécurité alimentaire ou de qualité du cadre de vie sont désormais très élevées. La propreté est maintenant une affaire de professionnels. Et un enjeu d’avenir pour notre planète, confrontée au défi du développement durable

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0

Dernières réalisations :