SCENOGRAPHIE PEDAGOGIQUE- METIERS DE LA CHIMIE

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0

METIERS : conseil en pédagogie – INGÉNIERIE PÉDAGOGIQUE – Edition -STAND – VIDÉO – data vision
PUBLIC :   COLLEGE-LYCEE
CLIENT : OPCA DEFI-FRANCE CHIMIE-MINISTERE EDUCATION NATIONALE

Notre recommandation

Dans le cadre du Village de la Chimie 2019, à la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris, France Chimie et l’OPCA DEFI nous ont confié la création d’une scénographie pédagogique sur le thème : Créer les conditions de vie sur la planète Mars grâce à la Chimie. 

Mené en moins de 3 mois, Objectif Mars a été un véritable challenge. Dans ce cadre, nous avons produit différents supports :

  • Un stand de 50m2
  • Un clip vidéo de 30s
  • Un panorama martien composé de 6 panneaux rétroéclairés présentant différentes thématiques : voyager, explorer, se loger, se nourrir, se soigner, prendre soin de soi
  • Un dépliant
  • Différentes infographies
  • 3 conférences interactives sur l’exploration martienne,  l’hydroponie et la fabrication additive menées par nos animateurs sur les 2 jours de l’événement
  • La curation de vidéos auprès de différents ayant droits
  • Des roll up en vue de la déclinaison régionale de l’événement

objectif mars france chimie- logo - la manane agence de communication pedagogique crossmedia

objectif mars -panorama - la manane agence de communication pedagogique crossmedia

panorama martien

Le panorama présente une vue du paysage martien colonisé. Chaque panneau propose une découverte prospective de l’apport des métiers de la Chimie dans le cadre de l’exploration martienne et une présentation de l’apport de ces mêmes technologies dans notre vie quotidienne, tout en faisant référence à des métiers clé du secteur.

objectif mars explorer - la manane agence de communication pedagogique crossmedia-2

voyager et explorer

Sur Mars 

Après 7 minutes de frayeur… le vaisseau habité par les colons se pose enfin sur Mars ! Pour le freinage, toujours critique, les moteurs à propulsion chimique ont consommé l’essentiel des ergols contenus dans les réservoirs.
2 000 tonnes de méthane et d’oxygène liquide ! Mais déjà, les « yeux chimiques » du Rover s’activent pour approfondir l’exploration du sol martien grâce à la spectroscopie moléculaire.

sur Terre

Un ergol appelé hydrazine est testé pour développer une nouvelle pile à combustible destinée aux voitures électriques. Une pile beaucoup moins chère, de taille réduite et qui ne produit aucun CO2 ! Quant à la spectroscopie qui permet de vérifier l’identité chimique d’un échantillon, elle est notamment utilisée par la police pour identifier de la drogue sur des vêtements ou par l’industrie pharmaceutique pour détecter des défauts dans les médicaments.

objectif mars- produire et stocker energie- la manane agence de communication pedagogique crossmedia-2

produire et stocker de l’énergie

Sur Mars

Sur Mars, il faut toujours un plan B pour produire de l’énergie car la faible densité de l’air ne permet pas d’exploiter les éoliennes. Les colons ont donc recours aux panneaux solaires photovoltaïques produits grâce à la chimie. Et pour se chauffer, ils stockent l’énergie solaire dans un fluide chimique à base de carbone et la récupèrent sous forme de chaleur à n’importe quel moment. Bien utile lorsqu’on sait que les températures martiennes peuvent descendre jusqu’à -140°C.

Sur Terre 

S’éclairer avec le photovoltaïque organique ? Les technologies développées par l’industrie chimique ont fait de grands progrès. Bientôt, on pourra fabriquer de grandes toiles, un peu comme du papier peint, qui seront intégrées aux bâtiments et produiront de l’électricité. Oui, mais comment conserver cette énergie solaire ? Grâce à des molécules synthétiques qui changeront de forme à la lumière du soleil et stockeront l’énergie dans leurs liaisons chimiques.

.

objectif mars- se nourrir- la manane agence de communication pedagogique crossmedia-2

se nourrir

Sur Mars

Dans la serre de la colonie, un chimiste surveille les substrats sur lesquels poussent des amarantes, des salades et du riz. Ces cultures hors sol réalisées par hydroponie demandent de l’attention. Hygrométrie, nutriments, éclairage, tout doit être contrôlé si l’on veut manger des produits frais ! Dans un autre module, un chercheur analyse la qualité des pommes de terre cultivées sur du terreau martien. Le tubercule s’adapte parfaitement, la production va pouvoir commencer.

Sur Terre 

Un substrat pour remplacer le sol, de l’eau, de la lumière et des solutions nutritives pour nourrir les plantes ! L’hydroponie mise au point au 19e siècle par le chimiste allemand Justus Liebig, se redéveloppe avec la création de grandes fermes urbaines. Pourquoi ? Parce qu’elle s’adapte aux besoins de chaque espèce, qu’elle est très productive et très économique en eau, utilisée en circuit fermé.

.

objectif mars- se loger- la manane agence de communication pedagogique crossmedia-2

se loger

Sur Mars

Un bras robotisé géant dépose des couches de béton martien réalisé à partir d’eau, d’oxyde de calcium et de régolite. Grâce à la fabrication additive, un module d’habitation qui protègera les colons des radiations mortelles voit le jour. Plus loin, une autre imprimante 3D élève une structure ovoïde à double coque, parfaitement adaptée pour résister aux températures glaciales. Cette fois, le matériau est un bioplastique renouvelable issu d’une plante cultivée sur place !

Sur Terre

Vous rêvez d’imprimer votre voiture et votre maison en 3D ? C’est désormais possible avec l’impression 3D, ou ce qu’on appelle la fabrication additive en passe de révolutionner les modes de production. Aujourd’hui, grâce à différentes matières aux propriétés chimiques et mécaniques spécifiques, les imprimantes sont capables d’imprimer du plastique, des résines, du bois et même du métal. C’est la chimie des matériaux qui détermine les usages.

.

objectif mars- se soigner - la manane agence de communication pedagogique crossmedia-2

se soigner, prendre soin de soi

Sur Mars

Dans le module hôpital, la bio-imprimante se déploie au-dessus du patient et dépose directement sur ses plaies des cellules capables de régénérer sa peau. L’opération sera longue mais le temps de guérison extrêmement réduit ! Dans le laboratoire attenant, une équipe de biochimistes prépare les cultures nécessaires à l’impression 3D de vaisseaux sanguins, destinés à la greffe d’un patient irradié. Sur Mars, sans bio-impression, pas de survie !

Sur Terre 

Fabriquer de la peau humaine et des implants grâce à la biochimie et l’impression 3D, c’est déjà possible ! Des cellules intégrées dans une bio-encre sont imprimées en 3D puis placées dans une étuve dans laquelle elles vont s’organiser pour recréer de la peau. Des implants, également bio-imprimés, ont été créés pour permettre de régénérer le cartilage et de réparer l’os dans une articulation. Alors bientôt des greffes ?

.

objectif mars- se divertir - la manane agence de communication pedagogique crossmedia-2

se divertir

Sur Mars

Sur Mars, la gravité est réduite. Le sport est donc obligatoire pour conserver la masse osseuse et musculaire. Les tenues techniques intègrent des microparticules chimiques qui améliorent la circulation sanguine. Garder le moral est aussi vital. Quand le « manque » de Terre est trop fort, rien ne vaut la réalité virtuelle. Des vagues, des oiseaux… c’est chimique, le cerveau s’apaise ! Sinon, pour faciliter la sociabilité, il y a les jeux ! Scrabble ou Fortnite ?

objectif mars -infographie stand - la manane agence de communication pedagogique crossmedia-2

objectif mars -infographie top 3- logo - la manane agence de communication pedagogique crossmedia-2

objectif-mars-infographie-data-la-manane-agence-de-communication-pedagogique-crossmedia

Modèle 3D objectif mars - La Manane, agence de communication pédagogique crossmedia

Modèle 3D objectif mars - La Manane, agence de communication pédagogique crossmedia

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0

Dernières réalisations :